Dans un quotidien planifié, ou chaque instant est rentabilisé sur l’autel de la productivité personnelle ou professionnelle, vous dire de prendre un peu de temps pour en gagner, c’est bizarre. Et pourtant, c’est notre conseil du jour, lire le livre « Magical Timing au travail : l’art de trouver du temps pour soi » pour enfin ne plus être dans le « jus ».

Qui n’a pas déjà prononcé la phrase “il me faudrait des journées de 72h” ! Qui ? Vous ? Et bien … Quelle chance ! Notre rapport au temps varie en fonction de notre capacité à l’appréhender et le gérer, comme c’est le cas avec la douleur. A pathologie égale, les réactions diffèrent, souvent à l’encontre du genre masculin, accusé, par les femmes, de moins bien résister à l’inconfort … que les femmes. 

Manquer de temps ou courir après, qu’on en ait beaucoup et qu’on le gère mal ou qu’on en ait peu et qu’on se sente dépassé(e)s, comment s’y retrouver dans un quotidien speed ou tout est performance et optimisation 24h/24 ? Comment retrouver un mode de vie en position “slow” sans pour autant perdre le rythme et se sentir dépassé(e) ? C’est (entre autres) ce qu’aborde le livre de Diane Ballonad “Magical Timing“.

Diane Ballonad Rolland, une femme qui maîtrise son sujet

Magical Timing, c’est le troisième livre de cette consultante et formatrice en organisation et gestion du temps, spécialiste de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Une férue de rédaction qui s’est fait connaître en tout premier lieu sur le web, avec son blog zen-et-organisée.com (non alimenté depuis Mai 2019, mais toujours consultable).

Le sujet de ce livre ? C’est l’auteure qui en parle le mieux !

« Je n’ai pas le temps, je suis débordé, je ne sais plus où donner de la tête, je suis fatigué, je suis trop stressé, je ne peux pas me poser, je cours toute la journée… » 

Combien de fois en une semaine entendons-nous, ou prononçons-nous, une de ces phrases ?

A l’heure où nous sommes de plus en plus nombreux à avoir l’impression que tout va trop vite, découvrez une nouvelle façon d’appréhender le temps, zen et déculpabilisante.

Prenez conscience de votre relation au temps, améliorez-la, initiez-vous à l’art de la pause, tentez l’expérience des réveils matinaux ou choisissez vos moments personnels en fonction de votre rythme, accordez à nouveau votre pleine attention à vos proches… Et grâce au carnet pratique, mettez tout de suite en application vos nouvelles résolutions.

Il est temps de ne plus vivre vos journées de la même façon !

Deux parties : l’une pour prendre conscience de son rapport au temps, la seconde pour mettre en pratique.

Des pages de notes.

50 points essentiels à retenir pour se réapproprier son temps.

« Mon carnet pratique » pour passer concrètement à l’action. »

Faire mal pour faire du bien

Dis comme cela, la pratique parait douteuse, mais elle fonctionne pourtant terrible bien dans cet ouvrage qui parvient à dresser dans un premier temps une analyse fine, sans tabou et sans faux-semblant avant de nous donner les clés pour dédramatiser et changer ses mauvaises habitudes, grâce à des petites techniques et des challenges.

Une double détente qui fonctionne parfaitement ! 

La première partie du livre a le don de mettre le doigt et l’accent là où clairement ça fait mal. Gérer son temps est à la portée de tous mais encore faut-il en avoir réellement envie et être prêt(e) à revoir son mode de vie et de fonctionnement (pas forcément en profondeur selon les cas mais quand même). Dans cette partie du livre, il est question de prise de conscience : si le monde actuel exige de nous d’être productifs et performants, le temps qu’il nous reste c’est nous qui le consommons. La lecture du livre ne saurait, malheureusement, faire disparaitre les obligations. Vous ne cesserez pas d’être pressé comme un citron par des rendus « pour hier » comme le veut la bonne blague à la mode, vous ne vous déchargerez pas de vos responsabilités parentales et de l’heure limite pour récupérer votre descendance à la crèche, et vous ne cesserez pas d’avoir 15 minutes de retard à votre cours de pilates comme c’est le cas chaque semaine. En revanche, on a tous le pouvoir de prioriser, revoir, modifier et réduire certaines activités mangeuses de minutes précieuses (vous la sentez l’allusion à peine dissimulée aux écrans et autres sources parasites devant lesquelles les secondes sont des heures). 

On ressort de cette première partie avec la vague impression de savoir déjà ce qui est dit, mais que le constat d’écart entre la vie espérée et la vie réelle mérite une petite piqure de rappel. Avant que la seconde partie ne vienne nous rassurer après qu’on ait paniqué : enfin des solutions concrètes aux situations réelles de la vie et donc aux problèmes de la gestion du temps. 

On revoit l’importance du sommeil, la gestion du temps vis à vis de son travail, on y découvre des défis proposés par l’auteur qui nous permettront aussi de tester d’une part notre motivation à voir les choses évoluer et la qualité des méthodes proposées. Un morceau du livre copieux (mais digeste), concret, plein de bon sens et d’astuces intéressantes ! 

Pour éviter le burn-out, pour retrouver le plaisir dans les actes du quotidien que nous pensons subir, pour reprendre le contrôle (même un petit peu) sur ces morceaux de vie qui nous échappent, pour retrouver le plaisir de ne rien faire réellement pendant quelques heures, pour aussi revoir quelles sont nos priorités il faut vouloir réellement se poser les bonnes questions et ce livre ne manque pas de mettre les deux pieds dedans.

Bref, un compagnon de lecture estivale idéal !