Quand la pause s’impose.

Rentrée des classes, nouveaux objectifs, bonnes résolutions après la relâche estivale … La France entière est dans un starting-block géant, partie pour un sprint jusqu’à la prochaine échéance : Noël. 3 mois de rush pendant lesquels vous ne pourrez compter que sur un seul allié : la pause. 

Avant tout, il s’agit d’un droit. Si en France on a un peu de mal à trancher sur la fin de vie, la GPA ou l’immigration, la pause est un sujet qui ne souffre d’aucune objection, et le Code du travail institut formellement que 6 heures de travail consécutives donnent le droit à 20 minutes de pause. Voilà pour la théorie.

Dans la pratique, c’est même un peu plus détente. Surtout lorsque tout le monde est derrière son écran d’ordi : réserver son prochain voyage ou se rencarder sur la possibilité de mettre un potager vertical dans un appartement qui souffre cruellement d’espace horizontal, pouvons-nous considérer cela comme du temps de pause ?

Pour trancher la question, imaginons que le temps passé assis derrière un écran, en pianotant, un minimum, son clavier est considéré comme du temps de travail. Alors dans une journée moyenne de 8 heures, vous devez pouvoir capitaliser sur au moins 3 moments de relâche pour souffler un bon coup avant de s’y remettre. Comment maximiser les vertus de la pause ? Comme pour tout, il y a autant de bonnes méthodes que de profils de « pauseurs » (ceux qui font des pauses).

Mais pour vous donner quelques pistes, voici notre sélection des meilleurs moyens de faire une pause autrement !

Petite précision avant de débuter, désolé les fumeurs mais dans ce top, vous ne trouverez pas les traditionnels « café/clope » qui rythment vos journées et enivrent l’open space d’un délicat fumet « trottoir/fumoir ». Mais a priori, l’exercice est déjà assez rodé pour que vous vous passiez de conseils sur le sujet.

 

  • La pause méditation

On attaque directement par du lourd. Ici on profite d’une dizaine de minutes pour se recadrer autour de soi et faire abstraction total de l’extérieur. Bruno vient d’envoyer un mail pointant une erreur de votre part en mettant la moitié de la boite en copie ? On inspire. Chantal parle trop fort au téléphone pour se donner une importance, en plein milieu de l’open space ? On expire. Le but de la manœuvre : se concentrer uniquement sur sa respiration. Vous ne la sentez plus ? C’est que votre esprit a été rattrapé par d’autres turpitudes. Alors on se reconcentre et on refait le vide. 

  • La pause anti-écran

Pour les puristes, elle se déroule sans même prendre son téléphone. Levez-vous, direction l’ascenseur. Le petit « Bonjour comment ça va ? » de rigueur lorsque vous croisez un collègue, et sortez du bâtiment. Marchez une dizaine de minutes, faites le tour du pâté de maison, profitez du parc à proximité … Le plus important c’est l’attention que vous porterez à ce qui vous entoure. Aviez-vous remarqué la magnifique façade de cet immeuble ? Depuis combien de temps y a-t-il une boutique ici ? Tout est prétexte à s’évader quelques instants. Petit bémol tout de même, cette pause est moins agréable lorsqu’il fait -12° C et qu’il pleut à verse.

  • La pause total-écran

Il faut de tout pour faire un monde. Alors si le gazouillis des oiseaux et la corniche haussmannienne, ce n’est pas votre dada, pas de panique, il existe tout de même une pause pour vous. Ici, il s’agit de ne pas oublier son GSM car toute la pause repose dessus.

Grâce à une application comme Bliss, et à l’aide d’un casque de réalité virtuel, l’onirisme, l’espace ou les fonds marins s’ouvriront à vous. Une immersion visuelle et sonore totale qui vous transportera, le temps d’une pause dans un univers lointain, imaginaire ou réel. Attention cependant aux contrecoups de la réalité virtuelle pour les néophytes et les désagréments qu’elle peut causer sur l’oreille interne lors des premières utilisations.

  • La pause total relooking

Non, ce n’est pas une pause réservée aux femmes. Plusieurs options sont possibles selon la partie de votre corps que vous voulez pimper. Séance manucure ? Pas de souci, et non ce n’est toujours pas réservé aux femmes : tout le monde a le droit d’avoir des cuticules bien propres. 

Coupe de cheveux ? Certains coiffeurs proposent de se déplacer en entreprises. Pour une logistique facilitée, les coupes se font en shampoing sec. 

Une barbe parfaite ? Alors, vous pensez toujours que ce genre de pause est réservé aux femmes ? Big Moustache, pour ne citer qu’un exemple, se déplace partout pour tailler aux hommes les plus belles barbes de leur vie.

  • Jardinez au bureau

Si vous avez la main verte et de belles baies vitrées, investissez dans des plantes. Leur seule présence dans le milieu professionnel rendrait les employés plus heureux et plus productifs. C’est ce qu’il se dit en tout cas … S’impliquer dans le choix d’une plante individuelle pour personnaliser son bureau, c’est s’offrir un petit coin de verdure à entretenir, et donc un vrai moment de détente quotidien.

Toujours envie de faire une pause-café à la cafétéria ?