6,2 milliards. C’est le nombre de machines que font les français chaque année. Ca en fait 17 millions par jour et autant de dosettes de lessive nocives pour l’environnement et irritants pour votre peau. Pourtant il existe des solutions pour douces.

La première bonne habitude à prendre est de lire les étiquettes. Les ingrédients comme l’isothiazolinones, le linaol, le geraniol, le citronellol ou le limonène sont à éviter pour une lessive respectueuse de notre peau et de l’environnement.

Les gestes à adopter avant de lancer une machine

Faites le choix d’une lessive plus éco-responsable, c’est-à-dire sans ces ingrédients qui risquent de polluer durablement les rivières. Le passage de l’eau par une station d’épuration ne suffit pas à éliminer les tensioactifs qui modifient la tension superficielle de l’eau et perturbent l’écosystème. Parmi les bons élèves deux marques : Ecover et Rainett. Selon « 60 millions de consommateurs » ce sont celles à privilégier.

Trier son linge pour économiser du temps et de l’énergie


Trier le linge (blanc, couleurs, sombre ou linge fragile) permet de choisir un programme de lavage optimal : efficace sans être énergivore. Une bonne nouvelle pour vous et pour la planète !

Pour que ce soit plus simple, prévoyez des bacs de tri pour séparer les vêtements. Si votre linge est taché (sang, herbe, huile…), utilisez un détachant avant le lavage.

Vous pouvez en utiliser un fait maison en mélangeant un petit verre d’eau, une grande cuillère de liquide vaisselle et une grande cuillère de glycérine. Mélangez énergiquement la mixture, versez la en petites quantités sur les tâches et frottez avant de mettre votre linge dans le tambour de la machine.

Choisir le programme de lavage adapté

Afin d’entretenir et préserver votre linge choisissez un programme adapté au type de linge que vous souhaitez laver. Aujourd’hui, de nombreux modèles de machines à laver sont équipés d’un programme éco ou bio à basse température qui permet d’économiser de l’énergie.

Si votre lave-linge n’en dispose pas sachez que pour le linge ne présentant pas de difficultés particulières un programme à 30° suffit et vous permet de faire des économies d’énergie en plus de préserver les couleurs et d’éviter le froissement excessif.

Ces gestes font déjà partie de votre quotidien mais vous souhaitez en faire davantage ? Alors vous êtes prêts à entrer dans la confidence d’une recette qui se transmet de génération en génération.

Faire sa propre lessive écologique et économique au savon de Marseille

Les recettes sont nombreuses mais s’articulent souvent autour de trois ingrédients:

  • Le savon artisanal : nettoie, purifie et parfume
  • Bicarbonate de soude : antibactérien et préservateur de couleurs
  • Vinaigre blanc : adoucissant et sans odeur.

Cette recette est l’une des plus répandues et pour cause le savon de Marseille, en plus d’être écologique, n’irrite pas la peau. Il est idéal pour les peaux sensibles.

Ingrédients pour 3 litres de lessive :

  • 100 à 150g de savon de Marseille : choisissez de préférence un savon sans glycérine car celle-ci peut solidifier votre lessive. Le savon idéal est aussi sans conservateurs, sans colorants et sans parfum, et contient au moins 75% d’huile végétale, comme les savons de Marseille classiques.
  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc
  • 3 litres d’eau
  • 20 gouttes d’huile essentielle de votre choix (lavande, eucalyptus, arbre à thé, verveine…)

Commencez par râper le savon de Marseille si vous l’avez acheté en bloc.

Versez les 3 litres d’eau dans une grande casserole. Portez l’eau à ébullition et ajoutez le savon de Marseille râpé. Mélangez jusqu’à ce qu’il soit entièrement fondu.

Laissez refroidir l’eau et, lorsqu’elle est tiède, ajoutez le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc. Mélangez bien.

Une fois le liquide homogène, laissez-le refroidir pendant un quart d’heure puis transvasez-le, à l’aide d’un entonnoir, dans un bidon.

Si vous souhaitez ajouter des huiles essentielles, ajoutez-les une fois votre lessive refroidie. Dans les jours qui suivent, remuez régulièrement votre bidon pour que la lessive ne se solidifie pas.

Enfin, remuez le bidon avant chaque utilisation pour mélanger votre lessive. Quant au dosage, mettez-en autant qu’une lessive classique. Conservez votre lessive maison à température ambiante.

La recette express de l’adoucissant fait-maison

Plus besoin d’adoucissant industriel quand on sait qu’adoucir naturellement son linge est simple et économique :

  • Versez un bouchon de vinaigre blanc dans le bac à adoucisseur
  • Parfumez avec quelques gouttes d’huiles essentielles de votre choix

Et le tour est joué ! Votre linge est parfumé, assoupli et votre machine ne subit plus les assauts du calcaire grâce à l’action du vinaigre blanc.